Décoction de Prêle

La Décoction de Prêle est indispensable à la Phytothérapie Agricole. Pas de protection fongique efficace sans elle.

La Décoction de Prêle des champs agit fortement en préventif et curatif contre les maladies provoquées par les champignons pathogènes (mildiou, oïdium, taches noires, cloque du pêcher…).

Ce produit est actuellement en rupture et indisponible.

Décoction de Prêle 10% : Préventif et Curatif

Pulvérisée sur les plantes, elle est préventive ou curative :

Préventif

  • Cette préparation naturelle va permettre aux végétaux d'enrober de silice leurs jeunes cellules, en quelque sorte de les "vitrifier". Ainsi les champignons pathogènes auront beaucoup plus de difficultés à implanter leurs hyphes ( racines) dans les tissus renforcés des plantes traitées, et pourront difficilement les parasiter.

Curatif

  • La Décoction de Prêle est aussi curative car elle assèche certaines maladies fongiques (mildiou...) Efficace contre la Marsonia, taches noires sur feuilles de rosier
  • Cette Décoction de Prêle doit être appliquée tôt dans la saison, afin que dés le début de leur croissance, les jeunes plantes bénéficient de cet apport de silice parfaitement assimilable. Au stade feuille adulte, les principes actifs ne pénétreront pas au cœur de la cellule, mais resteront sur la périphérie.
  • Pour les arbres fruitiers et la vigne, la période judicieuse se situe au débourrement des bourgeons.
  • Pour diluer la Décoction de Prêle, utiliser de l'eau de pluie ou de source à température ambiante.
  • Attention : Ne jamais traiter en pleine journée. En effet, sous le soleil, la silice peut créer un effet loupe, qui provoque des brûlures sur le feuillage. Appliquer la Décoction de Prêle le soir. Par ailleurs, le traitement réalisé par temps chaud, est moins actif.
  • L'efficacité de ce traitement naturel est liée à la température de la terre, qui doit atteindre au minimum 12°C. Vérifier avec un thermomètre.

Attention, après chaque utilisation, presser le bidon pour chasser l'air et bien refermer en maintenant le niveau du liquide jusqu'au goulot.
Ceci permet une bonne conservation du produit, à l'abri de l'oxydation.

Nouvelles plantations (plantule) attendre 15 jours avant de pulvériser les Extraits Fermentés sinon risque de brûlure.

Dilution

Attention respecter les dosages sinon risque d'appétence (maladies et ravageurs).

Voici un exemple de traitement , la panacée pour vos jeunes plants, fruitiers et vignes :

  • Buis, ornements, potagers, petits vergers, fleurs :
  • 100 ml en pulvérisation foliaire dans 1 litre d'eau 2 fois par mois pour 100 m2
  • Décoction de Prêle (1L) + bouillie Bordelaise (20g)+ Miel bio (10g) /10L d'eau de pluie/ha
  • 3 passages à 7 jours d'intervalle au débourrement (fruitiers et vignes) ou au démarrage de la végétation pour les végétaux sensibles aux maladies fongiques ; puis 1 fois/mois (éviter l'application en période chaude et sèche, préférer le Purin d'Ortie). Pour les serres chaudes et sèches, les 3 premiers passages suffisent.

 

Domaines d'application

Ce Guide de traitements au jardin à base de Prêle agit fortement en préventif et curatif contre les maladies cryptogamiques, provoquées par des champignons pathogènes. Il est à appliquer tôt dans la saison, quand les feuilles sont jeunes et surtout au débourrement des arbres (apport de silice pour renforcer les parois cellulaires des plantes).

 

Cette Décoction de Prêle ne peut être mélangée avec les Extraits Fermentés d'Ortie, de Consoude, de laminaire).

Mélange possible avec l'EF fougère.

Par exemple : pour un pulvérisateur de 10 litres => dilution à 10% de Décoction de Prêle (1L) Traiter impérativement le soir.

Cloque du pêcher, Tavelure (pommier et poirier), Moniliose, Gnomonia, et certaines viroses et bactérioses (sur framboisier particulièrement) :

  • En préventif : Pulvérisation diluée à 10%, 1 traitement début avril, puis un autre 1 semaine plus tard. Renouveler en mai 2 traitements à 1 semaine d'intervalle. 1 traitement en juillet.
  • En curatif : En cas de fortes attaques, traiter tous les 3 jours.

   

Rouilles (rosiers, fruitiers, roses trémières...) :

  • En préventif : Pulvérisation diluée à 10%, 2 traitements en avril à 1 semaine d'intervalle, renouveler en mai 2 traitements à 1 semaine d'intervalle. 1 traitement en juin.
  • En curatif : En cas de fortes attaques, traiter tous les 3 jours.

Mildiou :

  • En préventif : Pulvérisation à 10%. La pulvérisation sur le sol est plus efficace (mildiou arrêté à 80%) que sur les feuilles (30%). Appliquer 2 pulvérisations sur le sol et les végétaux au début avril à 1 semaine d'intervalle. Puis 2 en mai, puis 1 en juin.
  • En curatif : Traiter tous les 3 jours. Si les attaques sont virulentes, on peut ajouter de la bouillie bordelaise dans le pulvérisateur en divisant la dose préconisée par 2.

 

Oïdium :

  • En préventif : Pulvérisation à 10%. 2 traitements en avril (1 semaine d'intervalle), 2 en mai, 1 en juin.
  • En curatif : traiter avec la macération huileuse d'ail, diluée à 5%, impérativement le soir. renouveler 1 fois par semaine si nécessaire.

Attention, les applications de la décoction de prêle par temps chaud sont moins actifs.

Récolte

Utiliser de préférence la Prêle des champs (Equisetum arvense), dont les cristaux de silice sont les plus réguliers. Cependant, s'il elle nous fait défaut, on peut compléter avec de la prêle des marais sans dépasser une proportion de 50%.

La meilleure période pour la récolter se situe entre fin juin et le 15 août au plus tard (teneur en silice élevée). Couper les tiges avec un couteau, puis les réunir en petits bouquets que l'on mettra à sécher suspendus la tête en bas, dans un endroit ventilé et à l'abri du soleil. Quand la prêle est bien sèche, la stocker dans des sacs en papiers, à l'abri de l'humidité et de la lumière.
Attention : Cette plante bien qu'elle soit "archaïque", n'est absolument pas gênée par l'arsenal chimique du 21ème siècle. Aussi, elle peut pousser dans des lieux pollués par des désherbants chimiques. Ne pas la récolter à ces endroits.
Si vous n'avez pas de prêle sèche, vous pouvez utiliser de la fraîche. Équivalence : 1 kg de plantes fraîches = environ 250 g de plantes sèches.

        

Recette

Peser 250 g de prêle sèche.

  • Couper grossièrement les tiges, les immerger 24 heures dans 10 L d'eau de pluie à température ambiante (dans une casserole en inox de préférence).
  • Puis, porter à ébullition avec un couvercle (petits bouillons), pendant 30 minutes.
  • Laisser refroidir et infuser pendant une nuit.
  • Filtrer avec une passoire fine, et conserver la décoction de prêle dans un récipient hermétique en verre (c'est le mieux) ou en plastique (surtout pas de métal). Stocker au frais et à l'abri de la lumière (bas du réfrigérateur).
  • La décoction de prêle se conserve quelques jours, après elle fermente (la renifler pour savoir si elle est encore utilisable). Il vaut mieux élaborer cette préparation naturelle au fur à mesure des besoins.
  • Pailler les végétaux que l'on veut traiter avec les déchets de prêle, ils renforcent l'action recherchée.

Pour en savoir plus :

L'intérêt de la Décoction de Prêle réside dans sa grande richesse en substances minérales diverses.

Ce minéral est l'un des éléments essentiels de la matière vivante. La silice, ainsi que la lignine, confèrent aux fibres végétales leur rigidité. Pour les végétaux dépourvus de lignine, la silice est donc un constituant de première importance.Les sols, réputés comme les plus fertiles, sont ceux qui en détiennent les plus grandes quantités (boues du Nil)

La Décoction de Prêle est donc un excellent bio-stimulant, apportant aux plantes traitées non seulement de la silice (sous forme minérale et organique), mais aussi du calcium, cobalt, fer, magnésium, potassium, manganèse, sodium, soufre, cuivre, phosphore...

C'est un puissant reminéralisant, qui améliore la croissance végétative des plantes (tonique). Celle-ci auront un maintien plus dynamique et seront moins fragiles.

En préventif :

  • La Décoction de Prêle est un précieux allié pour lutter contre les maladies fongiques (mildiou, oïdium, rouille, cloque du pêcher, tavelure...). E n effet, l'apport de silice et autres minéraux permet aux plantes de renforcer leurs parois cellulaires et donc de mieux résister aux attaques de champignons. C'est pourquoi les préparations à base de Prêle doivent être appliquées tôt dans le cycle de développement du végétal à protéger.

En curatif :

  • assèche les maladies fongiques purulentes (Mildiou, Certains Oïdium...) très efficace.
  • Il agit contre les limaces. En effet, l'apport de silice permet aux végétaux tendres de se constituer une barrière indispensable pour se protéger des attaques parasitaires (dépôt de silice dans les cellules superficielles). Les limaces préféreront se tourner vers des proies moins bien pourvues en silice, elle s'y "casseront moins les dents".

Informations complémentaires

Bidon

1,1L, 2,3L, 5,6L, 23,5L

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Décoction de Prêle”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =