Vœux 2018.
» » Vœux 2018.

Vœux 2018.

 Château de Kobsheim Bas Rhin

A l’aube de cette nouvelle année, je vous souhaite 365 jours de joie, de bonheur et de santé.

Notre vœu le plus important, est de continuer notre combat pour lutter contre la pyrale du buis. Soyons persévérants et les résultats seront à la hauteur.

Je reste à votre disposition.

Christian Marchand 06 85 23 38 76

article sur le Midi libre

 

Pour vous désabonner, Cliquez ici

9 réponses

  1. bauthias marie
    | Répondre

    bonjour, s’il est relativement facile d’agir sur les buis  » domestiques  » comment faire pour traiter les buis géants qui se trouvent en foret et qui sont aussi contaminés … ils mesurent parfois plus de 3 mètres … en revanche nous avons pu observer que depuis quelques temps les mésanges et autres oiseaux ont l’air de se délecter des chenilles … la pyrale semble avoir trouvé des prédateurs enfin espérons / merci pour vos conseils si vous en avez / bien cordialement / mb

  2. M. MESSAGER Philippe
    | Répondre

    Bonjour Monsieur Marchand et meilleurs vœux également.
    Que peut-on faire dans la saison et quand faut-il s’activer pour cette lutte? Début Mars pour les pieges? J’ai eu des traces de defoliation en fin de saison donc il doit y avoir des larves dans le sol.

    Cordialement
    Philippe MESSAGER 44470 Mauves sur Loire

    • Christian Marchand
      | Répondre

      Bonjour Monsieur Messager,
      L’action la plus importante jusque fin février est de nettoyer tous les buis soit à sec soit à la moyenne pression. S’il ne gèle pas vous pouvez Endimancher les buis par une légère taille, avec des cisailles bien affûtées et désinfectées à l’eau de Javel.
      Les pièges sont à mettre en préventif dès la mi-mars. Soyez prévoyants, maintenant je dispose de la nouvelle phéromone qui est efficace durant toute l’année 2018. Phéromone LONG LIFE
      Attention : Les chenilles ne sont pas dans le sol mais elles sont entre deux ou trois feuilles dans les buis (elles font 3 à 5 mm de longueur).

  3. M. et Mme STOECKLIN
    | Répondre

    A VOUS EGALEMENT RECEVEZ NOS MEILLEURS POUR CETTE ANNÉE A VENIR !!!!!!
    et combattons ensemble nous sommes entièrement satisfait du produit

  4. Lydie Riehl
    | Répondre

    Tous mes vœux de bonheur et santé pour 2018.
    Mes buis ne sont plus ce qu’ils étaient mais grâce à vous ils sont mieux que toux ceux que je vois!!!
    Bel hiver et au plaisir de vous revoir au printemps.
    Cordialement
    LYdie Riehl

  5. Liliane Borens
    | Répondre

    MERCI POUR VOS BONS VOEUX !
    A MON TOUR DE VOUS ADRESSER LES MIENS, NON MOINS SINCERES

    Souhaitons aussi que la Pyrale se décourage un jour de ronger nos jolis buis … qu’elle en fasse une indigestion …. (!)

    Liliane Borens

  6. Aline DELION
    | Répondre

    Merci pour vos bons voeux qui sont aussi les nôtres s’agissant de la pyrale du buis que nous contenons autant que faire se peut grâce à vos excellents produits.

    Belle année à vous également !
    Cordialement
    Aline DELION

  7. Combattre La pyrale du buis
    | Répondre

    Bonjour Madame Graciet,
    Votre réponse me fait grand plaisir et avec mon épouse, nous vous souhaitons un prompt rétablissement.
    Quant à la santé des buis cela nous rassure pour conseiller tous les propriétaires de la vigilance à accorder à leurs buis car le résultat est assuré. Je vous l’accorde sur le fait qu’il faudra encore quelques années pour en venir à bout.
    Le 16 Décembre nous étions près de Millau pour donner une conférence sur les buis.
    je vous adresse le lien que le Midi Libre à diffusé.
    Ce sera un grand plaisir de pouvoir vous rencontrer cette année.
    Bien amicalement.
    Christian et Renée Marchand

    article sur le Midi libre

  8. Mme Graciet
    | Répondre

    Merci pour vos vœux et à mon tour, je vous adresse les miens de tout cœur.
    Mes buis vont bien, même très bien , une belle pousse nouvelle cache les dernières plaies, et la vigueur est très visible!
    La lutte n’est pas terminée pour autant!
    Je continue mes observations!
    Au plaisir . Cordialement
    Jeanne-Emma Graciet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + trois =